Le protecteur buccal

Un protecteur buccodentaire sportif est un appareil dentaire amovible recouvrant les dents et les gencives, servant à absorber les chocs, et ayant comme fonction de répartir et d’absorber la force d’un impact direct aux dents ou à la gencive dans tout l’appareil. Il existe trois sortes de protecteurs buccaux: les protecteurs buccaux préformés, vendus en pharmacie et dans les magasins de sport; les protecteurs buccaux universels en thermoplastique à faire bouillir à la maison et les protecteurs buccaux fabriqués sur mesure par un dentiste.

Vidéo Conseil

Indications de traitement

Les études démontrent que des coûts importants (engendrés sur les plans médical, financier, cognitif, social et psychologique) sont reliés aux lésions orofaciales, largement répandues lors de la pratique de plusieurs sports. L’appareil protecteur s’avère ainsi essentiel lors de la pratique d’activités et de sports ayant un risque d’impact élevé (ex. : hockey, soccer, football, boxe, ski, basket-ball, arts martiaux, rugby, crosse, BMX, etc.) 

  • Protège les dents, les gencives, la langue et les mâchoires des blessures sportives provenant d’un coup à la figure tout en prévenant la perte ou la fracture des dents pouvant entrer en contact avec l’équipement;
  • Prévient les fractures, les usures excessives et les blessures des dents engendrées par le serrement de celles-ci;
  • Réduit la gravité des blessures aux muqueuses de la bouche;
  • Réduit le risque de commotion cérébrale.

Désavantages

Les protecteurs buccaux préformés et les protecteurs buccaux en thermoplastique à faire bouillir n’offrent pas du tout la même protection que les protecteurs buccaux fabriqués sur mesure en clinique. Ces types de protecteurs universels comportent divers inconvénients:

  • Ils offrent une protection minimale, voire aucune protection;
  • Ils sont instables en bouche;
  • Ils gênent la respiration et l’élocution.

Il est par ailleurs à noter que tous les types de protecteurs buccaux nécessitent une certaine période d’adaptation.

Risques et conséquences de ne pas traiter

  • Fracture dentaire;
  • Perte de dent si la fracture est trop profonde;
  • Fracture de la mâchoire.

Étapes et délais du traitement

Afin d’obtenir un protecteur buccal sur mesure, deux rendez-vous sont nécessaires.

Lors du premier rendez-vous, le dentiste prend l’empreinte des dents. Celle-ci servira à la fabrication du protecteur, laquelle requiert un délai de dix à quatorze jours.

Lors du deuxième rendez-vous, le dentiste procède à la mise en bouche du protecteur buccal et remet au patient les indications d’utilisation et d’entretien de celui-ci.

Coût

Varie selon le type de protecteur: de 10$ à 100$ (modèles universels de base en magasins et pharmacies et modèles à bouillir à la maison) et entre 150$ et 250$ (appareils conçus chez le dentiste incluant la mise en bouche et les instructions d’utilisation et d’entretien.)

*Certaines compagnies d’assurance offrent une aide pour ce type d’appareil.

Entretien

  • Avant chaque utilisation, le protecteur doit être rincé à l’eau froide ou avec du rince-bouche;
  • Après chaque usage, le protecteur doit être nettoyé sous l’eau froide avec une brosse à dents et un peu de dentifrice, puis bien rincé;
  • Le protecteur doit être séché à l’air libre et rangé dans un contenant rigide permettant l’aération;
  • Afin d’éviter la déformation du protecteur, celui-ci ne doit en aucun cas être exposé à de hautes températures (ex; eau chaude, soleil, surface chaude, etc.);
  • Vous devez vérifier occasionnellement l’usure de votre protecteur et le remplacer si celui-ci présente des déchirures et/ou perforations, et s’il devient lâche ou ne tient plus efficacement en bouche;
  • Pensez à apporter votre protecteur lors de vos visites chez votre dentiste afin que ce dernier puisse en vérifier la condition;
  • Notez que la teinte de votre protecteur peut varier au fil de l’utilisation.

Restrictions

Les personnes suivant un traitement d’orthodontie doivent consulter leur dentiste afin de se procurer un protecteur adapté à leur condition.

Solutions alternatives

Aucune.